Ficam
Rss

Communiqué de Presse Ficam du 22.07.03

Pour la quatrième fois en moins d’un mois l’activité des prestataires techniques du cinéma et de l’audiovisuel est paralysée par des mouvements de piquets de grève d’intermittents du spectacle.

La Fédération Nationale des Industries Techniques dénonce ces actions illégales et incontrôlées qui font entrave à la liberté du travail des équipes de tournage de films et de téléfilms ainsi qu’aux salariés des entreprises paralysées.

La F.I.C.A.M. estime que ses entreprises membres sont prises en otage et utilisées comme vecteur médiatique dans un conflit qui implique des catégories professionnelles qui ne les concernent pas.

La filière technique de l’image, déjà particulièrement fragilisée par les délocalisations de tournages qui frappent plus d’un tiers de la production nationale, est une fois encore victime d’une situation dans laquelle elle n’a aucun moyen d’action, et qui génère des pertes d’exploitation représentent désormais plusieurs millions d’euros.

La F.I.C.A.M. va s’adresser au Ministre de la Culture et de la Communication et lui demander que la filière technique soit prise en compte dans le plan de sauvetage déjà évoqué par les pouvoirs publics en faveur des Festivals de l’été.