Ficam
Rss

LA FICAM, INQUIETE DE LA SITUATION DE FRANCE TELEVISIONS, SOUHAITE UN DIALOGUE

La FICAM tient à faire part de sa vive inquiétude vis-à-vis de la situation actuelle de France Télévisions, sommée par le gouvernement de réduire de 50 millions les dépenses du groupe en 2018. La Fédération a bien conscience qu’une bonne gestion passe nécessairement par la recherche d’un certain équilibre budgétaire, aussi bien pour les entreprises privées que publiques. Néanmoins cette recherche ne peut en aucun cas se faire au détriment de la création, que France Télévisions doit être en capacité de défendre afin de garantir une diversité et une pluralité de programmes de qualité.

L’année 2016 laissait présager une véritable relance de la Fiction TV française. En effet, le Baromètre de la FICAM avait pu mesurer un volume horaire inégalé sur les neuf dernières années (888 heures produites) avec plus de 40% de ce volume représenté par des fictions destinées à une diffusion sur France Télévisions. Hélas, l’année 2017 ne s’est pas engagée sur les mêmes bases optimistes, le volume horaire produit étant en fort retrait sur la période janvier-septembre. Les annonces de Delphine Ernotte datant d’il y a seulement un an, voulant faire du groupe le champion européen de la fiction semblent donc aujourd’hui mises à mal. Ce rétropédalage ne peut qu’impacter directement les industries techniques, qui bien souvent, travaillent en collaboration étroite avec France Télévisions, notamment dans le secteur du flux (divertissement, jeux, etc.) et ainsi remettre en cause certains équilibres économiques et par conséquent le dynamisme et la diversité de l’ensemble de la filière audiovisuelle française. En effet, certaines entreprises voient une part importante de leur chiffre d’affaires réalisée grâce aux commandes de France Télévisions et une baisse budgétaire sur ce type de programme pourrait avoir des conséquences graves sur elles.

Au moment où le plan d’économies va être annoncé, la FICAM propose officiellement à l’équipe dirigeante de France Télévisions d’établir un dialogue aussi urgent que concret dans l’objectif commun et essentiel de préserver la création et dont nous pourrions imaginer les vertus : Rechercher ensemble les économies à réaliser en s’appuyant sur les offres de prestations techniques « externes » ; Eviter les investissements doublonnés de France Télévisions avec les prestataires techniques « externes » ; Eviter les risques de sous-exploitation des outils de fabrications de nos prestataires suite à la réintégration de certains marchés ; Enrichir le dialogue sur la complémentarité entre Investissements privés et investissements publics… La FICAM affirme la nécessité de se fixer des objectifs conjoints avec France Télévisions, nécessaires à la bonne structuration de nos Industries Techniques en France, à l’heure où les Pouvoirs Publics attendent de la filière une exemplarité économique forte.

Contacts  : Jean-Yves Mirski // Délégué Général // Tél. 01 45 05 72 47 // Jean-yves.mirski@ficam.fr // Stéphane Bedin // Délégué Général Adjoint // Tél. 01 45 05 72 49 // Stephane.bedin@ficam.fr