Ficam
Rss

OBSERVATOIRE FICAM PRODUCTION de la FICTION TV du 1er semestre 2008

A. VOLUME DE PRODUCTION

La mise en production de fiction de prime time recule de 30% au premier semestre 2008, soit 219 heures contre 294 heures.

• La production de séries de 52’ régresse de 166 à 100 heures (2007/2008)

• Le format 90’ (unitaire et série) poursuit quant à lui son érosion avec 119 heures contre 138 en 2007, soit un nouveau recul de 9% après l’effondrement de 34% survenu entre 2006 et 2007.

Exprimée en montants investis dans la production, cette réduction d’activité se traduit par une perte de valeur de 65 M € sur les six premiers mois de l’année.

Le manque à gagner pour la filière technique et pour l’emploi intermittent sont respectivement évalués à 10 M € et 35 M €.

Dans le même temps, la production de « day time » et « d’access prime time » de séries de 26’ progresse de 90 heures, soit 175 heures (contre 85h en 2007).

Le doublement de son volume de production impacte faiblement la croissance de l’investissement global (14 M€).

En effet, la FICAM estime que l’investissement sur le « day time » est généralement CINQ fois inférieur aux budgets engagés sur le « prime time » à minutage équivalent.

B. REPARTITION PAR DIFFUSEUR (hors format court 26’ et 13’)

L’analyse des mises en production 2007/2008 des diffuseurs affiche d’importants contrastes.

• France 2 : -20% (89h en 2008 contre 111h en 2007)

• France 3 : -22% (37h en 2008 contre 49h en 2007)

• M6 : -82% (7h en 2008 contre 37h en 2007)

• TF1 : Maintien du volume horaire de mise en production de fictions

C. SUPPORTS DE TOURNAGE

CINQUANTE POURCENT de la production d’œuvres de fiction est désormais tournée sur support « Numérique H.D. » soit 20% de plus qu’en 2007.
Les programmes de la journée de 13 et 26’ restent pour leur part intégralement produits en numérique et numérique H.D.

CONCLUSION : A défaut d’un retournement de situation survenant au 2ème semestre, ces indicateurs confirmeraient les craintes d’une crise aigüe de la fiction TV française