Ficam
Rss

Une recommandation pour l’affichage de la publicité TV

La lisibilité des textes sur les écrans n’est pas un problème nouveau ; c’est un sujet qui n’en reste pas moins d’actualité aujourd’hui. Au-delà de la forme et de la taille des typographies utilisées par réalisateurs, cette lisibilité dépend aussi de la position des textes -et autres sous-titres- dans le cadre de la télévision. Pendant de nombreuses années, les récepteurs de TV analogique, équipés de tube cathodique, avaient le fâcheux défaut de rogner les bords de l’image, dans des proportions qui variaient selon les appareils. Par précaution, pour éviter le masquage des textes en bord de cadre, une zone de sûreté a été délimitée dans la surface active de l’image active ; le respect de cette zone –appelée « safe area »- garantit le bon affichage des textes sur tous les écrans. Ce principe reste vrai en numérique. En France, une recommandation technique a été publiée en 2013 par la CST, en accord avec le SNPTV (Syndicat National de la Publicité TV), l’ARPP (Agence de Régulation Professionnelle de la Publicité), le HD-Forum pour les diffuseurs et la FICAM pour les prestataires : ce document –appelé RT018- donne les informations techniques permettant d’assurer le bon placement des mentions lisibles dans les messages publicitaires. Ce texte fait bien sûr référence pour les acteurs du domaine de la publicité télévisée ; il est d’ailleurs cité dans les conditions générales de ventes des régies publicitaires TV. A l’échelle européenne, une norme qui traite de ce sujet a été mise à jour en 2016 (publication EBU-R95) ; la nouvelle version élargie la zone de sûreté à 90% de la largeur et 90% de la hauteur de l’image pour des écrans modernes, plats, numériques… et plus respectueux de l’intégrité de l’image.

A la demande de l’ARPP, et en accord avec les autres organisations concernées, un groupe de travail piloté par Fabrice ALLAIN (de la société ADSTREAM) et Xavier BRACHET (MIKROS Image) finalise actuellement la rédaction d’une mise à jour pour conformer la recommandation française à la norme européenne. Nous vous tiendrons informés prochainement de la publication du nouveau texte par la CST.