Ficam
Rss

LES INDUSTRIES TECHNIQUES ADAPTENT LEURS OFFRES AUX EVOLUTIONS DU MARCHE

COMMUNIQUE DE PRESSE Jeudi 13 février 2014

Observatoire Fictions TV / Année 2013

FICTION TV : LES INDUSTRIES TECHNIQUES ADAPTENT LEURS OFFRES AUX EVOLUTIONS DU MARCHE

Effet positif du crédit d’impôt : un taux de délocalisation en recul de 13% à 9% entre 2012 et 2013

La baisse du nombre de semaines de tournage à l’étranger (-26%) témoigne d’une relocalisation de la production en France sur la période. La Ficam se félicite de ce résultat, témoignant de l’efficacité du nouveau crédit d’impôt Audiovisuel, les producteurs ayant anticipé sa mise en œuvre et sa rétroactivité au 1er janvier 2013. Ce résultat atténue les effets d’une baisse de la production horaire de fiction, passant de 773 heures en 2012 à 743 heures en 2013 (-4%).

Nouvelle hausse du format de 52’ // Les Industries Techniques adaptent leur offre pour faciliter la gestion des séries et des co-productions internationales

Le volume horaire des fictions de 52’ augmente de 22% entre 2012 et 2013. Ce format représente désormais plus de la moitié des semaines de tournage.

Certaines séries sont relancées comme la saison 2 d’Ainsi soient-ils ou la saison 5 de Mafiosa. Des mini-séries pour Arte (Ptit Quinquin, Trois fois Manon) et France 2 (L’Hôtel de la plage) permettent de renforcer le poids du 52’. TF1 se distingue sur ce format sur le dernier trimestre 2013, avec près de 34 épisodes de 52’ mis en tournage (Résistances, Interventions, Section de recherche).

Les productions développées et tournées en 2013 sous l’égide EuropaCorp TV (No Limit saison 2, Le Passager, Taxi Brooklyn) sont représentatives d’une nouvelle forme de séries de 52’ en co-production internationale.

Pour accompagner cette tendance, les Industries Techniques adaptent une nouvelle offre globale de traitement image et son permettant de réaliser tout ou partie des travaux en France (échanges de fichiers facilités par des systèmes de transmission réseau rapides, postproduction image, son et VFX sur des sites uniques, capacité à gérer des épisodes en parallèle, couplage avec des offres de doublage/sous-titrage…).

Alors que la production domestique est en baisse en 2013, les co-productions internationales de 52’ peuvent constituer un relais de croissance précieux grâce à l’offre attractive de la filière.

Face à l’intégration des moyens de tournage et de post-production, les industries techniques réagissent en créant de nouvelles gammes de prestations répondant aux attentes des producteurs

La filière ayant observé une tendance à l’intégration du tournage et de la post-production, les Industries Techniques ont lancé des offres au niveau de service et aux moyens techniques adaptés. La Ficam espère que cette volonté d’accompagnement sera saluée positivement par le marché.

Contact  : Stéphane Bedin (06 83 15 40 45) stephane.bedin@ficam.fr