Ficam
Rss

BAROMETRE LONG METRAGE - JANVIER/SEPTEMBRE 2014

Le violent décrochage des films de fiction de plus de 4 M€ confirme la tendance d’une perte de valeur pour les Industries Techniques // La production de longs métrages de fiction d’initiative française est en baisse de 17% entre 2013 et 2014 avec 110 projets contre 133 en 2013. La Ficam alerte de nouveau de la disparition des films aux budgets les plus conséquents (-38% pour les films compris entre 4 et 10 M€ de budget – 1 seul film compris entre 4 et 5M€ !) qui engendre une perte de valeur de 22% pour les industries techniques entre 2013 et 2014. Entre 2011 et 2014, les budgets « Postes Techniques » ont connu une perte de 33 M€. Dans le même temps, les films entre 2 et 4 M€ voient leur volume augmenter (+9%).

La nécessaire réforme du Crédit d’impôt Cinéma // Comme l’ont très bien démontré les dernières études du CNC sur le sujet, les crédits d’impôt ont pu prouver leur efficacité, notamment dans leur capacité à limiter les taux de délocalisation. Néanmoins, face à la concurrence européenne (Belgique essentiellement) et mondiale (Canada), force est de constater que nos systèmes doivent se réformer. A ce titre, notons sur la période Janvier-Septembre 2014 un taux de délocalisation des VFX relevé à 22,5%. De même, du point de vue de la production nationale, le violent décrochage des films d’un budget supérieur à 4 M€ démontre de façon spectaculaire l’urgence de rehausser au même niveau (30%) le taux de dépense éligible des Crédits d’impôt pour tout type de budget.

Précisions méthodologiques à propos des chiffres CNC / FICAM // L’Observatoire « Métiers et Marchés » de la Ficam recense auprès des Industries techniques les productions de films de long métrage (FIF) dont le premier jour de tournage est constaté et déclaré par ses adhérents entre le 1er janvier et le 30 septembre de l’année civile. Des différences peuvent apparaître avec les données officielles du CNC qui prennent en compte l’ensemble des films d’initiative française (fictions, documentaires et films d’animation) ayant obtenu leur Agrément des Investissements ou un agrément de production direct dans la période.

Jean-Yves Mirski // Délégué Général // 01 45 05 72 47

Stéphane BEDIN // Délégué Général Adjoint // 01 45 05 72 49