Ficam
Rss

TOURNAGES DE LONGS METRAGES EN BAISSE DE 12% EN 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE Lundi 16 janvier 2012

TOURNAGES DE LONGS METRAGES EN BAISSE DE 12% EN 2011

L’Observatoire « Métiers et Marchés » de la Ficam recense auprès des Industries techniques du cinéma les productions de films de long métrage (FIF) dont le premier jour de tournage est situé entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année civile. Des différences peuvent apparaître avec les données officielles du CNC qui prennent en compte les films ayant obtenu leur Agrément de Production ou des Investissements dans chaque année civile.

Les tournages de Longs métrages en baisse de 12% 176 Films de Longs métrages d’initiative française ont été tournés en 2011 contre 201 en 2010 et 162 en 2009, dont 157 films de fiction, 16 documentaires et 3 films d’animation. Ces 176 films contrastent avec les 1ères statistiques officielles du CNC qui annoncent 207 films d’initiative française agréés. Cette différence résulte de la prise en compte par le CNC des films ayant obtenu leur Agrément de Production ou d’Investissements dans chaque année civile, alors que la Ficam prend en compte la date réelle de début de tournage située entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année civile.

Le nombre de semaines de tournage en baisse de 8% (FIF de fiction, hors documentaire et animation) Les 157 Longs métrages de fiction ont généré 1 279 semaines de tournage en 2011 contre 1 385 en 2010, soit une baisse de 8%.

Le budget « Postes Techniques » en baisse de 3% (hors animation et documentaire) Selon les estimations budgétaires directement recueillies par les Prestataires techniques auprès des Producteurs, les investissements passeraient de 963 millions d’euros en 2010 à 951 millions en 2011. D’une manière générale, nous constatons la présence de davantage de gros budgets en 2011 (24 projets supérieurs à 10 M €) comparé à 2010 (18 projets supérieurs à 10 M €). Notons que plus le budget du film est élevé, moins la part des postes techniques est importante (11% pour les films à plus de 10 M €, 21% pour les films inférieurs à 1M € et de 1 à 2 M €). Globalement, le budget « Postes techniques » baisse de 3% entre 2010 et 2011. Dans le même temps, les films entre 2 et 7 M € baissent de 24% entre 2010 et 2011 alors que les films inférieurs à 2 M € augmentent de 36% entre 2010 et 2011. Cette évolution paraît inquiétante pour les Industries techniques, d’autant que les gros budgets sont ceux qui se délocalisent le plus.

La délocalisation des FIF à gros budgets se confirme La délocalisation globale en 2011 est estimée à 24%. Le taux de délocalisation (en nombre de semaines) des films de plus de 10 millions d’euros s’élève à 29% en 2011 et à 38% pour les films à plus de 20 M €. Face à la concurrence des autres incitations européennes, la confirmation de cette tendance inquiétante à la délocalisation des films à gros budgets est un manque à gagner certain pour les industries techniques.

2011 : Violent basculement vers les caméras numériques Le support de tournage film 35mm est à 31% de films d’initiatives françaises (FIF) de fiction en 2011 (2 191 739 mètres de pellicule négative ont été vendus cette année) contre 60% en 2010, laissant une large place aux caméras numériques grand capteur, puisque celles-ci sont désormais utilisées sur 55% des projets en 2011 (17% en 2010).