Ficam
Rss

UNE DELOCALISATION EN RECUL DE 28% // LA PRODUCTION FRANCAISE SE RELOCALISE EN 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE FICAM // Mardi 25 février 2014

Observatoire Longs Métrages Année 2013

UNE DELOCALISATION EN RECUL DE 28 % // LA PRODUCTION FRANÇAISE SE RELOCALISE EN 2013

L’Observatoire « Métiers et Marchés » de la Ficam recense auprès des Industries techniques les productions de films de long métrage (FIF) dont le premier jour de tournage est constaté et déclaré par ses adhérents entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année civile. Des différences peuvent apparaître avec les données officielles du CNC qui prennent en compte les films ayant obtenu leur Agrément de Production ou des Investissements dans chaque année civile.

Hausse du nombre de films de fiction (+7%) et recul de la délocalisation des tournages des longs métrages de fiction 164 longs métrages de fiction d’initiative française ont été tournés en 2013 contre 153 en 2012. Cette augmentation du nombre de films de fiction (+7%) est essentiellement due à la hausse des films situés entre 1 et 2 M€ de budget (+44%).

Ces longs métrages ont été davantage tournés en France en 2013 (+12% des semaines de tournage en France – soit +102 semaines – contre -28% des semaines de tournage à l’étranger entre 2012 et 2013). Ainsi, le taux de délocalisation des films d’initiative française passe de 30% en 2012 à 22% en 2013, les producteurs ayant anticipé la mise en œuvre de la réforme du Crédit d’impôt Cinéma et sa rétroactivité au 1er janvier 2013.

MALGRE TOUT, UN CERTAIN NOMBRE DE FACTEURS CONTINUENT D’IMPACTER DUREMENT LA FILIERE TECHNIQUE ET ATTENUENT LES EFFETS BENEFIQUES DE LA RELOCALISATION

La délocalisation des moyens de post-production En ce qui concerne la post-production, la délocalisation continue d’impacter durement la filière puisque les producteurs français confient davantage de prestations à l’étranger en 2013 (70% de ces délocalisations concernent la Belgique). La post-production est en effet délocalisée sur 9% des projets en 2013 contre 7% en 2012.

Baisse de l’investissement dans la Production cinéma – Perte de valeur pour les Industries Techniques Alors que le nombre de films de fiction est en augmentation, l’investissement dans les films mis en production en 2013 est en baisse de 12% par rapport à 2012. Les films supérieurs à 10M € de budget sont en fort recul (-33%). Ainsi, le budget moyen de longs métrages passe de 6,2 M € en 2012 à 5 M € en 2013. Le budget « Postes Techniques » est fortement impacté par cette tendance, passant de 111 M€ en 2012 à 98 M€ en 2013 (-12%), soit une perte de 13 M€.

Contact stephane.bedin@ficam.fr