Ficam
Rss

UNE PRODUCTION FRANÇAISE EN VOIE DE RELOCALISATION // UNE REPRISE DE L’ACTIVITE À RELATIVISER DU FAIT DE LA BAISSE DES BUDGETS

COMMUNIQUE DE PRESSE FICAM Mardi 22 octobre 2013

Observatoire Longs Métrages // Janvier-Septembre 2013

UNE PRODUCTION FRANÇAISE EN VOIE DE RELOCALISATION

UNE REPRISE DE L’ACTIVITE À RELATIVISER DU FAIT DE LA BAISSE DES BUDGETS

L’Observatoire « Métiers et Marchés » de la Ficam recense auprès des Industries techniques les productions de films de long métrage (FIF) dont le premier jour de tournage est constaté et déclaré par ses adhérents entre le 1er janvier et le 30 septembre de l’année civile. Des différences peuvent apparaître avec les données officielles du CNC qui prennent en compte les films ayant obtenu leur Agrément de Production ou des Investissements dans chaque année civile.

Hausse du nombre de films de fiction (+10%) et du nombre de semaines de tournage (+4%), (hors documentaire et animation) - Baisse de l’investissement dans la Production cinéma – Perte de valeur pour les Industries Techniques

152 Films de Longs métrages d’initiative française ont été tournés en janvier-septembre 2013 contre 153 en 2012, dont 132 films de fiction, 15 documentaires et 5 films d’animation.

Au total, les 132 Longs métrages de fiction ont généré 994 semaines de tournage en janvier-septembre 2013 contre 955 un an plus tôt (+4%). Cette évolution est due à une hausse notable du nombre de semaines de tournage en France (+18%).

L’investissement dans les films mis en production en janvier-septembre 2013 est en baisse de 7% par rapport à 2012. Alors que les films entre 1 et 2 M€ font plus que doubler, nous constatons dans le même temps une baisse du nombre de films supérieurs à 10M € de budget (-38%). Ainsi, le budget moyen de longs métrages en janvier-septembre passe de 6,2 M € en 2012 à 5,3 M € en 2013.

Recul du taux de délocalisation des Films d’Initiative Française (FIF)

La délocalisation recule pour s’établir en janvier-septembre à 21% des semaines de tournage contre 31% en 2012, soit un des résultats les moins élevé de ces 6 dernières années. Les producteurs ayant anticipé la réforme du Crédit d’impôt Cinéma et sa rétroactivité au 1er janvier 2013 comme l’avait annoncé la Ministre de la Culture au Festival de Cannes, la délocalisation revient à son niveau de 2011.

La FICAM se félicite que la Commission européenne ait validé le 3 juillet dernier la réforme du Crédit d’impôt Cinéma présentée par le CNC, replaçant ainsi l’attractivité française dans la cohérence des mesures analogues dans d’autres Etats européens. Les Industries techniques et des milliers de techniciens intermittents retrouveront ainsi une grande part de la Production française qui se délocalisait. La publication du décret de cette réforme au JO reste la dernière étape que la FICAM appelle de ses vœux, dans la lignée de la parution du décret d’application de la réforme du Crédit d’impôt International, le jeudi 10 octobre.

Hervé CHATEAUNEUF Délégué Général (06 18 39 10 11)

Stéphane BEDIN Responsable des Observatoires Métiers & Marchés (01 45 05 72 49)