Ficam
Rss

LIVRE BLANC SUR LA REALLOCATION DE LA BANDE 700 MHz : CONSEQUENCES SUR LES PRODUCTIONS CULTURELLES ET D’INFORMATION

PDF - 2 Mo

Livre blanc à télécharger

Paris, le 14 octobre 2013 - Les organisations professionnelles et les entreprises françaises de l’audiovisuel publient un Livre Blanc pour sensibiliser le gouvernement et les acteurs du secteur audiovisuel aux conséquences de la réallocation de la bande 700 MHz :

"Réallocation de la bande 700 MHz : conséquences sur les productions culturelles et d’information"

Le récent arbitrage du Président de la République décidant d’octroyer aux opérateurs télécom pour les besoins de la 4G une partie de la bande radioélectrique aujourd’hui destinée à la diffusion des chaînes TNT (bande des 700 MHz), plonge les professionnels de l’audiovisuel dans une profonde inquiétude.

En effet les grands évènements tels le Défilé du 14 juillet ou le Tour de France, les grands concerts dans les stades, mais aussi les productions audiovisuelles en studio, nécessitent de plus en plus de fréquences pour le fonctionnement des équipements sans fil des intervenants –microphones sans fil, retours de son ou oreillettes. Face à ces besoins croissants en matériels sans fil de qualité, la réduction envisagée de 100 MHz dans la bande UHF va engendrer des contraintes techniques très difficilement gérables par les professionnels du secteur qui n’auront tout simplement plus suffisamment de fréquences disponibles pour travailler correctement !

Les conséquences que l’on peut d’ores et déjà prévoir sont : des parasitages en direct entre différents équipements sans fil ; l’impossibilité d’organiser la couverture technique étendue de grands évènements sportifs ou politiques ; l’augmentation des coûts de R&D industriels, afin de trouver des solutions techniques efficaces.

Face à ces risques, les professionnels que nous représentons entendent défendre un certain nombre de positions :

• Le besoin en fréquences des équipements de production sans fil sont estimés à 100 MHz. Il est donc urgent d’envisager avec le régulateur le maintien de zones « blanches » exemptes de canaux télévisuels et réseaux télécom sur 100 MHz de la bande UHF ; • Les usages croissants de matériel de production sans fil justifient l’allocation aux équipements sans fil professionnels de nouvelles bandes de fréquences harmonisées au niveau européen : la bande III, la bande L et un certain nombre de fréquences situées en marge des bandes allouées aux opérateurs télécom semblent être de bons candidats ; • Le calendrier de la réaffectation de la bande 700 MHz jouera un rôle crucial : en effet, un timing trop serré ne permettra pas aux industriels du secteur de développer de nouvelles technologies à des prix abordables, ni aux professionnels d’amortir les coûts additionnels du rééquipement que la perte de la bande des 700 MHz va engendrer.

En synthèse, nous pensons qu’il est urgent que les pouvoirs publics s’intéressent de près à l’impact qu’aura la réallocation de la bande 700 MHz sur la capacité même des industriels et prestataires audiovisuels à assurer une couverture technique sans fil des spectacles, productions audiovisuelles et évènements majeurs. La perte de la bande 700 MHz risque de porter un coup fatal à l’exception culturelle française, dont le fondement repose sur des productions audiovisuelles de qualité.

Le SEINEP, Syndicat des Entreprises Internationales de Négoce en Electronique Professionnelle, représente les fabricants et importateurs d’électronique professionnelle, parmi lesquels les fabricants et importateurs de matériel audio professionnel destiné à la production audiovisuelle et au spectacle vivant – microphones sans fil, systèmes d’intercom, liaisons d’ordre et enceintes. Le SEINEP est affilié à la FICIME, Fédération des Entreprises Internationales de la Mécanique et de l’Electronique. Contact : Stella Morabito, morabito@ficime.fr, tel. 01.44.69.40.77

La FICAM, Fédération des industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia, est une organisation syndicale patronale, qui regroupe plus de 170 entreprises dont l’activité couvre l’ensemble des métiers et du savoir-faire technique de l’image et du son. Les entreprises de la FICAM représentent un chiffre d’affaires global de 1 milliard d’euros et emploient plus de 10 000 salariés. Véritable force de proposition, la FICAM représente, promeut et défend les intérêts nationaux et internationaux de la filière des Industries Techniques de la Création. FICAM, 11/17, rue de l’Amiral Hamelin, 75783 PARIS Cedex 16, Tél 01 45 05 72 55, Fax 01 45 05 72 50. Contact : Marc Bourhis, marc.bourhis@ficam.fr, tel. 01 45 05 72 55

La FESAC, Fédération des Entreprises du Spectacle Vivant, de la Musique, de l’Audiovisuel et du Cinéma, FESAC, a été créée en avril 1998. Plate-forme de la politique sociale des employeurs du spectacle, son objectif est de se donner des moyens d’actions communs. La FESAC regroupe des associations et syndicats professionnels d’employeurs parmi lesquels la Ficam, le Synpase, le Prodiss… Contact : François Caillé, f.caille@fesac.fr, tél : 01 40 53 23 00

Le HD Forum est une organisation dont l’objet est de traiter de tous les problèmes complexes de la TVHD dans le but d’une meilleure harmonisation, à la fois en France ainsi qu’en Europe. Composé uniquement de professionnels, le HD Forum est organisée en deux commissions : la commission technique et la commission communication et marché, elles-mêmes divisées en groupes de travail. Contact : Frédéric Tapissier, ftapissier@tf1.fr, tel. 01 41 41 39 21

Le PRODISS, union du spectacle musical et de variété, regroupe plus de 300 entrepreneurs de spectacles du secteur privé œuvrant dans le domaine des variétés : musiques actuelles et populaires, jazz, comédies musicales et one man shows. Producteurs, diffuseurs et salles de spectacles, les adhérents du PRODISS représentent toute la chaîne de création et de diffusion d’un spectacle. Contact : Aline Renet, a.renet@prodiss.org, 01 42 65 73 17

Le SYNPASE est un syndicat professionnel, créé en 1988, dont la vocation est la représentation et la défense des intérêts des Prestataires de Services de l’Audiovisuel Scénique et Evènementiel. Contact : Gilles HUGO, gilles@silence.fr, 01 55 87 69 00