News

Nouvelle recommandation technique sur le mixage audio à la télévision et révision de la recommandation sur les PAD Diffuseurs

Evolution majeure en termes de recommandation technique, la CST-RT019 qualifie
objectivement la dynamique audio des programmes compatibles avec une diffusion
télévisuelle. Cette recommandation explicite plusieurs valeurs de référence, notamment
de loudness, sur lesquelles les acteurs de la chaîne de production TV vont pouvoir
s’aligner dans leur travail quotidien, en vue d’harmoniser les niveaux sonores ressentis
d’un programme à l’autre, d’une chaîne à l’autre, et quel que soit le terminal de réception
du téléspectateur.
Le 4 février 2010 est la date de validité de cette recommandation entérinée par les
principaux diffuseurs nationaux hertziens (TF1, France Télévisions, Canal+ et M6).
Toutefois, cette recommandation impliquant, notamment pour les mixeurs, de nouvelles
habitudes de travail et de nouveaux repères, elle entrera en application progressivement
à l’occasion de chaque nouvelle livraison d’un programme à une chaîne de télévision
cosignataire de la CST-RT019.
Il est également important de signaler qu’à l’échelle européenne, un groupe de travail
(P/loud) de l’EBU (European Broadcasting Union) regroupant les plus grands diffuseurs
européens, se penche actuellement sur une recommandation similaire visant à définir un
niveau de loudness pour les programmes ainsi qu’une dynamique appropriée.


Les nouveautés introduites par la CST-RT019

A l’origine de la recommandation CST-RT019, il y a la perception par les téléspectateurs
sur certains programmes de télévision d’importantes variations de niveau sonore qui les
poussaient jusqu’ici à ajuster de manière fréquente le volume sonore de leur téléviseur.
Le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) avait d’ailleurs demandé aux diffuseurs TV
français de réfléchir à une solution pour résoudre ce problème d’inconfort audio chez le
téléspectateur.
Les responsables techniques des chaînes de télévision, la CST et la Ficam ont travaillé
longuement avec les mixeurs, afin d’établir des repères techniques précis utilisables lors
de la fabrication des mixages destinés à la diffusion télévisuelle. Cette recommandation
CST-RT019 garantit notamment un niveau d’intelligibilité et de confort d’écoute
satisfaisant pour le téléspectateur qu’il dispose d’un téléviseur monophonique,
stéréophonique ou d’une installation Home cinéma haut de gamme.
La recommandation s’attache en particulier à définir une valeur clé du niveau moyen des
dialogues, le Dialog Level. C’est une sorte de « centre de gravité » audio autour duquel
s’organisent tous les autres éléments sonores d’un programme. La CST-RT019 a par
exemple défini une valeur cible de Dialog Level sur l’ensemble d’un programme à
hauteur de – 25 LKFS. Cela représente un bon compromis, tout en sachant qu’une
tolérance de +/- 2 dB autour de cette valeur est admise.
Une fois la valeur moyenne du dialogue d’un programme définie, la recommandation
CST-RT019 indique des points de référence (Loudness Short Term) pour les excursions
dynamiques mesurées à court terme. Pour les dialogues, une plage de 14 dB dynamique
mesurée en « short term » laisse suffisamment « d’espace » pour le mixage des
dialogues. Pour le mixage hors dialogue, 24 dB de dynamique en « short term »
permettent au mixage de conserver de l’ampleur tout en restant confortable pour le
téléspectateur.
Concernant les crêtes de dynamique sur le son multicanal 5.1, même si les contraintes
physiques de diffusion sont moins présentes qu’auparavant avec le basculement vers la
diffusion numérique, la recommandation CST-RT019 préconise une limitation des crêtes
à – 3 dB-FS pour éviter tout problème de distorsion.

Les évolutions de la CST-RT017 v. 2.2

La CST-RT017 v 2.2 est un document qui définit des normes communes aux différents
diffuseurs TV français, concernant la nature des signaux audio/vidéo/métadonnées qu’ils
soient SD ou HD, que chacun s’engage à respecter lors de la livraison de contenus prêts
à diffuser. Elle constitue de ce fait un document de référence, mais n’exclut aucunement
l’ajout de spécificités propres à chaque diffuseur.
La révision de cette recommandation concerne à la fois l’image et le son. Au niveau de
l’image, les valeurs cibles ont évolué en matière de tolérance admise par les Diffuseurs
sur les niveaux électriques des composantes vidéo SD. Dans la CST-RT017 v2.2, la
tolérance liée à la luminance et à la chrominance d’un programme ont notamment été
défini de manière plus précise. Les références colorimétriques sont mesurées de manière
différente. Enfin, il est recommandé que les recadrages spécifiques d’une oeuvre soient
dorénavant validés par le (ou les) ayant-droits.
Concernant l’audio, le principal objectif de cette révision est la mise en conformité avec
les préconisations de la nouvelle recommandation CST-RT019. Les mesures audio
incluses dans la CST-RT017 v2.2 sont effectuées suivant de nouvelles références en
matière de loudness et de niveaux de crête.

Pour plus de renseignements contactez :

CST : Laurent Hébert, lhebert@cst.fr ou Christelle Hermet, chermet@cst.fr, 01 53 04 44 19
Ficam : Marc Bourhis, marc.bourhis@ficam.fr, 01 45 05 72 51
HD-Forum : Pierre Pommeret, ppommeret@tf1.fr, 01 41 41 42 36

Télécharger la Recommandation CST-RT017 v2.2

Télécharger la Recommandation CST-RT019

Télécharger un document pédagogique sur les évolutions introduites par la Recommandation CST-RT019

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer