ActualitésActualités techniquesAgendaSocial/Juridique

Le RGPD appliqué dans l’audiovisuel

La FICAM a organisé le vendredi matin 28 mai dernier une réunion d’information par internet sur le thème:  le RGPD décrypté pour les industries techniques : cas critique du doublage et des bases de casting.
Le Règlement Général de Protection des Données est un texte légal européen qui a vocation à être appliqué de la même manière dans tous les pays de la communauté européenne, afin d’encadrer la collecte, la rétention et l’utilisation de données identifiant des particuliers. Entré en application en France il y a tout juste trois ans (en mai 2018), il concerne toutes les sociétés, et notamment celles des secteurs audiovisuels et du cinéma. 
Ce webinaire était bien sûr destiné à apporter toutes les informations utiles aux représentants des entreprises membres de la fédération, mais il était aussi ouvert à toutes les personnes concernées par l’utilisation des données privées de leurs collaborateurs et contacts dans le cadre de leur activité professionnelle. 
Les entreprises qui conservent et utilisent des fichiers médias liés à des personnes (photographies, extraits vidéo, enregistrement de voix…), sont en effet directement concernées par ce règlement, qui impacte l’écosystème des sociétés prestataires travaillant pour les différents marchés (fiction, publicité, doublage, documentaire, b2b, jeu vidéo…)
Cet évènement s’est tenu sous la forme d’une web-conférence, avec la participation de trois personnalité reconnues pour leur connaissance approfondie du sujet :
Henri LEBEN, avocat, qui présentait le cadre général, et les points d’application particuliers du RGPD dans la production audiovisuelle. Il a rappelé les bases légales d’application du règlement, fondées sur l’établissement d’un contrat de travail, sur l’intérêt légitime ou sur le recueil du consentement de la personne; ainsi que le principe de co-responsabilité des acteurs de la chaîne de production audiovisuelle
Michel GOLGEVIT, président de Keywords Studios France, a apporté son témoignage basé sur la mise en conformité de sa société, dans le cadre d’une démarche plus large du groupe international dont elle fait partie. Le RGPD est l’affaire de tous, et la conformité d’une entreprise se révèle être un facteur différenciant, dans un marché concurrentiel ouvert à l’international.
Cécile LIMAL, présidente de Mobilis Pro, a plus particulièrement approfondi le cas des entreprises travaillant dans le domaine des voix de commentaires et de doublage linguistiques. Avec la solution logicielle Mediartis disponible en mode SaaS, il est possible de gérer une base d’interprètes et des activités de casting de manière centralisée et dématérialisée, en ayant l’assurance d’une conformité au RGPD garantie par des services automatiques nativement intégrés au système. Les données de la base sont naturellement mises à jour grâce à la contribution des personnes utilisant leurs droits de correction.

Une quarantaine de personnes s’étaient connectées au fil de ce webinaire pour suivre des exposés qui ont été appréciés pour leur grande clarté. 

Retrouvez l’essentiel des informations sur les support Virtual DPO de Leben Avocats , et Bases de casting vs RGPD de Mediartis, publiés ici avec l’aimable autorisation de leurs auteurs.

.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer